MÜLLER (J.)


MÜLLER (J.)
MÜLLER (J.)

MÜLLER JOHANNES (1801-1858)

L’un des plus illustres physiologistes allemands du XIXe siècle. Johannes Müller forma les premiers anatomo-pathologistes et physiologistes de l’Allemagne de cette époque: Du Bois-Reymond, Helmholtz, Virchow, Henle, Haeckel, Schwann...

Attiré d’abord par la théologie, il s’oriente ensuite vers la médecine, en reçoit les grades à Bonn en 1823 avec une thèse très importante: De respiratione fetus , puis il enseigne durant dix ans dans cette ville. En 1826, il fait paraître Physiologie des Gesichtssinnes , ouvrage qui reflète l’influence qu’exerce sur le jeune savant la Naturphilosophie de Schelling. Mais bientôt Müller abandonne la spéculation, observe et expérimente. Tirant profit des ressources offertes par le microscope, dédaigné par Bichat, il donne la première description de la structure des glandes endocrines, du cartilage et des organes génitaux. Les résultats de ses recherches sont rassemblés dans De glandularum secernentium structura (1830) et Bildungsgeschichte der Genitalien (1830) où sont décrites les structures de ce qu’on appellera les canaux de Müller. Il confirme en 1831, grâce à des expériences sur la grenouille, les lois de Bell-Magendie; il s’engage ainsi dans la physiologie expérimentale jusqu’en 1840. Il énonce la loi de la stimulation des organes des sens, loi qu’il développera dans son célèbre Handbuch der Physiologie des Menschen (1838) où, pour la première fois, la physiologie comparée occupe une place importante. En 1833, il est élu à la chaire d’anatomie et de physiologie de l’université de Berlin. Dans son ouvrage sur les tumeurs (Über den feineren Bau und die Formen der krankhaften Geschwülste , 1838), il montre que le cancer est une tumeur affectant la structure des tissus.

C’est en 1840 qu’il s’engage dans une nouvelle période de sa carrière, celle de l’anatomie comparée; il publiera, en 1845, Vergleichende Anatomie der Myxinoïdien . Esprit encyclopédique, il est attiré par la zoologie (Über die fossilen Reste der Zenglodonten von NordAmerica , 1849; Über den Bau des Pentacrinus ceput Medusae ), la chimie (il isole un corps des cartilages: la chondrine). Les Archiv für Anatomie, Physiologie und wissenschaftliche Medicin , qu’il fonda en 1834, devinrent célèbres sous le nom de Müller Archiv .

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Muller — Müller Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Patronyme 1.1 Muller 1.2 Nom composé …   Wikipédia en Français

  • Muller — may refer to: Contents 1 People 2 Characters 3 Other 4 …   Wikipedia

  • Muller — ist ein Familienname. Herkunft und Bedeutung Muller kann eine Form von Müller sein, was sich von der Berufsbezeichnung des Müllers ableitet. Damit ist es auch eine Form von Mueller. Bekannte Namensträger Charles Muller (* 1953), US amerikanischer …   Deutsch Wikipedia

  • Müller — es una palabra alemana que significa «molinero». Es el apellido más común en Alemania y Suiza y el quinto en Austria. Otras formas de este apellido son Miller, común en el sur de Alemania, Austria y Suiza, y Möller, común en el centro y norte de… …   Wikipedia Español

  • MÜLLER (W.) — MÜLLER WILHELM (1794 1827) Sans l’Intermezzo lyrique de Heinrich Heine et sans les deux cycles de lieder, La Belle Meunière et Le Voyage d’hiver , de Franz Schubert, qui se souviendrait encore aujourd’hui hors des limites du monde germanique du… …   Encyclopédie Universelle

  • Müller — may refer to: Müller (surname), a common German surname Die schöne Müllerin (1823) (sometimes referred to as Müllerlieder; Müllerin is a female miller) is a song cycle with words by Wilhelm Müller and music by Franz Schubert Dr. J. W. Müller,… …   Wikipedia

  • Müller [2] — Müller, 1) Friedrich von, weimar. Kanzler, geb. 13. April 1779 in Kunreuth bei Forchheim, gest. 21. Okt. 1849, studierte die Rechte, trat 1801 in den weimarischen Staatsdienst, ward 1804 Regierungsrat und erreichte 1806 und 1807 bei Napoleon die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • MÜLLER (L.) — MÜLLER LUDWIG (1883 1946) Aumônier militaire, Ludwig Müller est un des premiers chrétiens à adhérer au parti nazi. Dès l’accession de Hitler au pouvoir, le problème des relations de l’Église protestante avec les nazis se pose avec une intensité… …   Encyclopédie Universelle

  • MULLER (H. J.) — MULLER HERMANN JOSEPH (1890 1967) Biologiste et généticien américain né à New York. Élève de E. B. Wilson dont le laboratoire était voisin de celui de T. H. Morgan, Muller entra dans le laboratoire de celui ci, la fameuse «fly room»; ensuite,… …   Encyclopédie Universelle

  • Muller — Muller, Hermann Joseph * * * (as used in expressions) Lucas Müller contador Geiger Müller Müller, Johannes Peter …   Enciclopedia Universal


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.